Actualités

L’exposition « Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui »

L’itinérance de l’exposition « Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui » a repris !

La formation Lutte Contre les Discriminations

Cette formation est destinée aux acteurs de terrain en contact direct avec les publics.

Formation "Prévention des discriminations"

Cette formation est destinée aux acteurs de terrain en contact direct avec les publics.

discrimination fondée sur l'apparence

Le texte ci-dessous est un condensé du dossier sur la discrimination fondée sur l’apparence.

Vous pouvez lire l'intégralité de ce dossier en ligne ou le télécharger au format PDF

La discrimination fondée sur l’apparence frappe quiconque ne répond pas aux canons de beauté et d’élégance en vigueur dans nos sociétés occidentales. Elle commence sur les bancs de l’école, puis devient particulièrement pénalisante sur le marché de l’emploi et dans les relations sociales.

• C’est pendant sa scolarité que l’enfant, dont le physique sort des normes esthétiques, risque de prendre la mesure de sa différence et du rejet qu’elle peut susciter. La plupart du temps, il s’agit d’un surpoids, motif de moqueries et d’insultes. Le mal-être et le défaut d’estime de soi que ces brimades entraînent chez l’écolier obèse peuvent entraver toute sa vie scolaire, puis professionnelle et sociale.

Car le monde du travail est tout aussi normatif. Un candidat au visage considéré comme laid aurait un tiers de chances en moins d’être convoqué à un entretien d’embauche qu’un candidat de référence 1. Pis, un candidat obèse aurait deux fois moins de chances de décrocher cet entretien qu’un candidat de corpulence standard 2. Mais il faut moduler le constat selon les domaines professionnels. Les personnes obèses sont en effet mieux reçues dans les secteurs de la santé, de l’action sociale et de l’administration.

Rolf Bucholz est depuis 2012 l'homme le plus piercé au monde avec en tout 453 piercings.

Pour cOmprendre

Qu’est-ce que la beauté physique ? Une pure construction culturelle. En effet - quoique les normes tendraient à s’universaliser autour d’un standard androgyne, pour les hommes comme pour les femmes -, l’histoire nous enseigne que ses critères peuvent varier. Pour les femmes, la chair opulente était une qualité il y a peu en Occident et le demeure dans quelques parties du monde.

Reste que de nos jours la pression médiatique (publicité, télévision, presse, cinéma…) est telle que tout un chacun intériorise inconsciemment les normes en vigueur dès son plus jeune âge et s’efforce de s’y conformer - dût-il recourir à la chirurgie esthétique.

L’appropriation (ou non) des normes de beauté et de look fonctionne comme un « marqueur social ». D’une part, des stéréotypes collent à certaines caractéristiques relevant de l’apparence : la personne obèse est perçue comme sans volonté, incapable de gérer son poids et sans dynamisme, les femmes blondes seraient douces… D’autre part, le préjugé persiste selon lequel la beauté et l’élégance seraient l’apanage des classes sociales les plus nanties.

La beauté et la minceur, célébrées précocement auprès des enfants par les Barbie et autres jouets, puis sans relâche auprès des adultes par les médias, exercent en Occident une forme de « dictature ». Les personnes en surpoids subissent une violence symbolique et morale permanente, elles sont sommées de culpabiliser et se voient plus ou moins exclues de la vie sociale.

Page suivante : Introduction : une société où il faut être beau et mince

 


Notes :

  1. Le réseau d’agences d’emploi Adia a mené un baromètre national sur les discriminations à l’embauche en France avec le Pr J.-F. Amadieu : baromètre Adia, Observatoire des discriminations, novembre 2006.
  2. Amadieu (J.-F.), « L’obèse : l’incroyable discriminé », septembre 2005, Observatoire des discriminations. Testing par l’envoi de deux CV avec photos (laissant entrevoir la morphologie des candidats) en réponse à plusieurs offres d’emploi.

Nos partenaires

Contactez nous

Ligue de l'Enseignement 
Bourgogne Franche-Comté
10 rue Camille Flammarion
BP 47032
21070 DIJON CEDEX

03 80 30 68 23

Mentions légales
Conception : Ligue 24 TIC